le copain de la fille du tueur de Vincent Villeminot


Charles vient d'intégrer un internat pour " gosses de riches ", perdu au cœur des montagnes suisses. Avec Touk-E, son coloc, ils tuent le temps comme ils peuvent, allumant fausses révolutions et vrais incendies ... jusqu'à l'arrivée de Selma. Elle est mystérieuse, solaire, solitaire... et fille d'un trafiquant de drogue en cavale.


Lorsque j’ai reçu de la part des Editions Nathan, la liste des futures parutions je n’ai pas pu résister à la tentation du nouveau Vincent Villeminot. C’est un auteur que j’apprécie énormément en tant que personne mais en tant que romancier. Je n’ai jamais été déçu par les livres que j’ai lu. Alors je ne pouvais que me lancer dans l’aventure de Le copain de la fille du tueur.
Le résumé me tentait beaucoup, puis j’ai trouvé que cela changeait de style par rapport à l’auteur, car je me suis dit qu’ici il s’agirait plus d’une histoire d’amour entre deux adolescents. Mais finalement cette histoire est bien plus que cela.

Dès le début nous rentrons dans le vif du sujet, Charles fait la rencontre plutôt assez explosive de Touk-E car celui-ci a mis le feu à sa chambre. Par cet événement, une amitié va naître entre ces deux jeunes hommes. Ils vont faire les 400 coups ensemble ce qui n’est pas dans les habitudes de Charles qui à la base est un jeune homme réservé, intelligent et plutôt sérieux. Mais Touk-E va lui changer sa vie. Mais ce n’est sans compter un jour, de l’arrivée d’une mystérieuse jeune fille dont Charles se sent de suite attiré. Grâce à Touk-E, celui-ci va apprendre à la connaître et se lier d’amitié avec elle.
Selma est une jeune fille secrète, mystérieuse et peu bavarde. Une incroyable aventure va s’ensuivre grâce a nos trois personnages. Une histoire palpitante et addictive.

J’ai beaucoup apprécié ce roman qui m’a fait passé par de nombreuses émotions. Au début Touk-E m’a un peu agaçé par son comportement et sa façon de parler mais au fil des pages o, s’y habitue et il finit par nous faire rire. Puis sous ses airs de gros durs, c’est un jeune homme honnête, sensible et fidèle. C’est un ami sur qui l’on peut compter. C’est un peu grâce à lui que tout va se dérouler avec Charles. Les personnages sont tous attachants, mais j’ai beaucoup aimé le personnage de Selma, la jeune fille secrète du début qui finit par être une jeune fille sincère, franche et combative. Son rôle de coach m’a beaucoup fait rire. Lorsqu’on apprend que c’est la fille d’un grand truand on compati pour elle qui n’a pas eu un passé facile. 

Le roman va crescendo niveau action : on part d’une histoire d’amour entre deux ados, puis vers le dernier quart du roman tout s’accélère et l’on se perd dans un univers sombre où nos personnages vont vivre un enfer. On ne s’attend pas a un tel revirement de situation. Nos héros vont devoir faire face a des situations dangereuses dont certains ne vont pas s’en sortir totalement indemnes. D’autres vont commettre des actes courageux comme Touk-E et Charles pour qui je tire mon chapeau car dans leur cas je n’aurais pas eu le centième de leur courage.

Un roman addictif qui nous fait passer du rire aux larmes, de la joie à la tristesse mais ssi par la haine et l’amour. C’est un roman que j’ai dévoré en une après-midi. On se prend vite au jeu et à l’histoire, nous n’avons qu’une hâte c’est de savoir comment cela va se terminer, et connaissant l’auteur on se doute que cela ne se termine pas toujours bien pour tous. 

Un roman que je recommande pour les touches d’humour de Touk-E,  l’histoire d’amour et l’action qui s’y déroule dans la deuxième moitié du livre.
Il était à deux doigts d’être un coup de cœur mais il m’a manqué un je ne sais quoi pour l’être.


Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :, ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 commentaires

  • Vampilou (août 6, 2016) :

    Ah celui-là, il a l’air absolument génial !

  • Althea54 (août 6, 2016) :

    Il a l’air très sympa ce livre, la couverture m’avait attirée déjà ^^

  • Melly's Book (août 8, 2016) :

    J’ai bien aimé la lecture de ce livre, même si la fin du livre est un peu  » Trach  » pour un jeunesse.