Les jumeaux Tapper de Geoff Rodkey


Je m'appelle Claudia, j'ai 12 ans, et je tiens à dire que tout ce qui est arrivé est de la faute de mon frère Reese. S'il ne m'avait pas accusée (moi, sa soeur jumelle !) d'avoir lâché un pet dans le car, je n'aurais pas mis un poisson dans son sac à dos, où il n'aurait pas pourri pendant une semaine. Reese n'aurait pas eu une coiffure à l'iroquoise. Je n'aurais pas détruit sa chère PlanèteAmigo sur Metaworld. Et je n'aurais pas à écrire ce récit pour vous prouver que j'ai gagné la guerre (n'écoutez pas mon frère, il est en plein déni).


Tout d’abord, je remercie les Editions Nathan pour ce Service-Presse et cette découverte.

Je pense que cette chronique sera très courte ou du moins je vais essayer.

Ce roman ne m’a malheureusement pas plu plus que ça car je crois que je n’étais pas le public visé. Certes j’aime lire des romans jeunesse, mais « Les jumeaux Tapper » est bien trop jeunesse à mon goût.

Il est mis « à partir de 12 ans » et je crois qu’il est bien destiné à cette tranche d’age et que nombre d’adolescents de cet âge là pourrait très bien s’identifier à Claudia et Reese. En effet, Claudia et Reese sont tous deux agés de 12 ans et sont frères et soeurs. Jumeaux de surcroit. Après une malheureuse histoire de « pet » Claudia décide de se venger de son frère jumeaux et la guerre ne sera pas sans pitié entre nos deux jumeaux.

Le public visé pourra très bien s’identifier à nos jumeaux car qui de nous n’a jamais eu envie de déclarer la guerre à son frère ou sa soeur pour une histoire « pourrie » ou pour une humiliation subit envers l’autre.

Pendant tout le long de ce roman nous allons donc suivre les mésaventures de nos frères jumeaux sur leur vengeance. J’avoue avoir souris de temps en temps sur les stratagèmes de l’un ou de l’autre à vouloir se venger de Claudia ou de Reese. La lecture est vraiment très légère et Claudia ou Reese nous illustre leurs pensées par des images de ce qu’ils ont fait. On se rend bien compte que tous les coups sont permis…ou presque car malgré tout ils sont frères et sœurs et qu’ils s’aiment quand même.

Leur langage est très enfantin ce qui est normal d’où leur jeune âge mais j’avoue m’y être un peu perdue parfois, c’était trop jeunesse, trop… je ne sais pas comment dire mais le langage employé est assez spéciale avec un vocabulaire ou nos héros inventent des mots.

Dès le début de ma lecture, j’ai tout de suite deviné comment aller se terminer ce roman. Les événements sont trop prévisibles, peut-être parce que j’ai  ans moi-même et que je me suis chamaillée avec mes frères des années avant.

 

C’est un roman jeunesse qui plaira au public visé mais si vous êtes comme moi « une vieille » je pense que ce roman sera trop jeunesse pour vous. Néanmoins il a l’avantage que ce roman se lit très vite et qu’il nous fait sourire à certains moments puis qu’il nous fait passer un agréable moment de lecture tout de même.


Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *