La Sélection T4 : l’Héritière


Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s'attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n'est peut être pas aussi difficile qu'elle le croyait.


La Sélection est une superbe trilogie que j’avais adorée et dévorée à chaque sortie. Alors quand l’auteure nous a révélé qu’elle écrirait une suite, j’ai tout de suite adhéré et attendu le roman avec impatience. Alors quand il est sorti je me suis précipité dessus.

Avec mon amie Mathilde de Mille et deux livres nous avions décidé d’en faire une Lecture Commune. Et j’ai adoré.

Ici dans ce quatrième tome, nous sommes 20 ans après la Sélection d’América et de Maxon, les caste n’existe plus mais le peuple semble ne pas apprécié le gouvernement de Maxon. Leur fille Eadlyn est la future héritière d’Illéa. Alors pour calmer un peu les événements, Maxon décide que sa fille Eadlyn fasse une Sélection elle-même. Mais Eadlyn n’en entends pas sous cet angle là. Elle s’y oppose formellement. Mais par la suite, elle va conclure un accord avec son père et ainsi va débuter une nouvelle Sélection.

J’ai vraiment adoré ce tome là malgré qu’il soit un petit peu en dessous de ses 3 prédécesseurs. En effet, Eadlyn est une jeune fille capricieuse, hautaine, qui ne sait pas aller vers les autres contrairement à sa mère América, c’est une fille gâtée, égoïste et surtout  égocentrique. Elle ne pense qu’à elle, à ses petits soucis,  elle a mauvais caractère et le fait savoir, mais on se rend compte au fil de la lecture que tout ceci n’est qu’une carapace car au final elle se rend compte qu’elle peut être attachante, qu’elle peut s’intéresser aux autres etc. Je me suis même attachée à elle vers la fin du roman, on prend conscience que ce n’est qu’une facette face à tout ce qui peut lui arriver, face à ses responsabilités et ses engagements en tant que future Reine d’Illéa.

Ce fut vraiment agréable de suivre la Sélection de l’autre coté, du coté du « Sélectionneur ». Ici nous sommes loin des petits crêpages de chignons, non ici nous sommes en présences de 35 Sélectionnés avec des caractères tous très  différents et certains très fort. Certains en arrivent même à se battre a coups de poings, d’insultes etc… Une chose est sur est qu’avec ce tome nous nous ennuyons pas du tout, rien n’est prévisible surtout avec Eadlyn.

Pour ce qui est des personnage masculin Sélectionnés ma préférence va vers Henry, Erik, Kile et Hale. Tous différents mais tellement attachants. Le problème est qu’ici on ne sait pas vraiment qui Eadlyn va choisir bien que j’ai ma petite idée mais pour ma part mon petit coeur hésite entre Hale et Kile. Il faudra attendre le tome suivant pour faire mon choix!

Malgré tout l’histoire est palpitante et prenante, bien que les castes soient abolies, le peuple en reste tout de même furieux, les problèmes persistent et l’on voit bien que Eadlyn, Maxon et América sont dépassés par les événements.  On apprécie vivre les événements de ce coté-ci car on se rend compte ce que cela engendre : responsabilités, peur, crainte… voilà l’envers du décors du monde politique d’Illéa.
On tourne les pages sans s’en rendre compte jusqu’aux événement de fin qui nous attriste, nous mette la larme à l’œil. Une fin qui promet une suite enivrante, et surtout on connaitra le choix final d’Eadlyn…ou pas !!!

Tout est fait pour rendre cette lecture addictive, l’auteure arrive à nous transporter dans ce monde « merveilleux » qu’est la Sélection.

L’avis de Mille et deux livres :
http://mille-et-deux-livres.skyrock.com/3254768496-L-Heritiere.html


Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :, ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 commentaires