Le Manuel du Sérial Killer

Titre : Le Manuel du Sérial Killer
Auteur : Frédéric Mars
Editions : Hachette
Collection : Black Moon
Prix : 18€
Pages : 461
Date de Parution : 6 Mars 2013


Résumé :

Dans deux ou trois heures tout au plus, ce garçon sera mort. Je vous raconte la suite ?


Les hululements de douleur du môme qui se tient le ventre à deux mains ? Ses convulsions sur le sol de la cuisine familiale ? Les cris de la mère qui découvre son fils déjà quasi exsangue ? Raide comme une batte. Vidé ou presque de son sang, écrasé comme un petit cafard sur le carrelage immaculé.

Les yeux du gamin ont cessé de papillonner. Le coma ne va pas tarder à l’emporter. Même avec la meilleure volonté du monde, le médecin ne sera pas sur place avant plusieurs minutes. Et, sans soins immédiats, il va… Alors, je vous la raconte ou pas, cette suite ? Non.

Je vais plutôt vous parler de moi. C’est ça, de moi seul.

La mort est en moi. Là, dans ma tête. Elle y a toujours été comme chez elle.




Mon Avis : 


Adepte de thriller, ici avec le Manuel du Sérial Killer de Frédéric Mars j’ai été conquise. 

 En effet ici nous avons un thriller psychologique qui va nous amener  à nous poser énormément de questions sur nous, la vie, les autres etc

Une histoire qui je trouve fallait osé de la part de l’auteur, si ce n’est pas à se demandé si l’auteur n’est pas lui-même un peu fou car il faut oser écrire une histoire qui se centre sur un « manuel » qui prône le crime en tout genre, et qui fait donc de ce manuscrit une sorte de » bible du crime », de » comment être un bon sérial killer et comment le devenir avec quels outils, les méthodes etc. »


Une histoire originale, hors du commun qui nous raconte l’histoire d’un jeune homme, Thomas alias Tom, jeune étudiant brillant et talentueux  à Harvard orphelin depuis sa tendre enfance qui se voit plongé dans un cauchemar des plus effrayant le jour où ayant été employé dans une maison d’édition afin de trier les manuscrits, il se voit mystérieusement  l’auteur  du « Manuel du Sérial Killer » qui le plonge aussi bien dans la célébrité mais aussi le bouc émissaire. En effet celui-ci prône le crime et décrit exactement le mode opératoire des meurtres de jeunes enfants dont est accablée la ville de Boston depuis peu. Qui veut la peau de Tom ?? Est-il coupable ? Tout est l’enjeu de cette histoire où nous allons suivre au fil des pages Tom qui va mener l’enquête pour découvrir la vérité sur ce « Manuel » où tout semble, malgré lui le soupçonner.


Une histoire avec une intrigue assez stressante et oppressante car dès le début nous sommes pris d’empathie pour ce personnage qu’est Thomas Harris, orphelin depuis sa tendre enfance et avec un physique un peu désagréable dû à son œil blanc.

Tout comme lui, on va mener l’enquête et durant celle-ci on va aller de surprises en surprises. Et quand on pense avoir la réponse à une question une révélation arrive pour tout contrecarrer ce que l’on penser. On pense savoir la fin dès le début mais il ne faut pas se fier aux apparences. Bien au contraire, et vraiment les révélations de la fin s’enchaînent et on en reste pantois, j’ai vraiment eu du mal à le croire, j’en étais même énervée tellement j’en revenais pas d’avoir été prise au piège, d’y avoir cru jusqu’au bout, je pensais savoir la fin et bien je me suis bien plantée et il fallait vraiment y penser. Je n’en reviens toujours pas de cette fin abracadabrante, j’en étais toute retournée lorsque j’ai refermé le livre et encore maintenant, j’arrive toujours pas à me faire à cette idée, de cette fin incroyable.  On se pose encore pleins de questions à la fin, j’ai l’impression de ne pas avoir compris l’histoire alors que pourtant je l’ai comprise mais j’arrive toujours pas a me faire à cette idée, de ces révélations quitte à me demandé si c’était bien réel, si les révélations n’étaient pas elles-mêmes  erronées, si les personnages qu’ils nous révèlent tout à la fin ne nous mentent pas aussi, non vraiment j’en suis toute retournée de cette lecture.

En tout cas un réel coup de cœur pour ce roman mais aussi pour cet auteur qui, il faut le dire, doit être un fou pour écrire un roman comme celui-ci, il faut oser en tout cas.

Un coup de cœur pour son style et son écriture avec  l’alternance d’écriture qui rend l’intrigue intéressante, en effet on a le récit de Tom Harris à la première personne, puis les extraits du « Manuel du sérial killer » ainsi que les comptes rendu du Dr Adamson qui suit notre héros et qui nous permet d’avoir une idée sur la personnalité de Tom. Et enfin de courts chapitres qui font que nous avons toujours envie d’aller plus loin dans notre lecture. Le suspens est plus présent, plus oppressant qui nous pousse à aller plus loin, à en savoir, en connaître davantage, ce qui rend notre lecture chèvre, à nous rendre chèvre même tellement on ne sais pas, on ne sait plus quoi pensé de tout cela et donc il faudra aller jusqu’à la dernière page pour le savoir.


En tout cas, je suis ravie d’avoir lu ce roman et d’avoir découvert Frédéric Mars, auteur de thriller psychologique auquel je lirais ces autres romans avec grand plaisir. 


Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 commentaires

  • Mia (juin 10, 2013) :

    C’est à découvrir, je note, je note, bises !

  • Phebusa (juillet 31, 2013) :

    Haaa !!! Je le veux !!