Les filles au chocolat : T3 Coeur Mandarine

Titre : Les filles au chocolat : Coeur Mandarine
Auteur : Cathy Cassidy
Editions : Nathan
Collection : Lire en Live
Pages : 288
Prix : 14.50€
Date de Parution : 5 juillet 2012

Résumé :

Je m’appelle : Summer Tanberry
Mon âge : 13 ans
Je suis : perfectionniste
Mon style : leggings et robes à la mode
J’aime : la danse, la danse, la danse
Je rêve : de devenir danseuse professionnelle

Mon problème : j’ai l’impression que tout m’échappe au moment où je voudrais tout contrôler…

Summer, 12 ans, voit son rêve d’être danseuse devenir réalité : elle est sélectionnée pour les examens d’entrée dans une prestigieuse école de danse ! Mais, pour elle qui a l’habitude d’être la soeur parfaite aux yeux de sa jumelle Skye, la pression monte. Et ni sa grand-mère, aux commandes de la famille pendant que Paddy et sa mère sont en lune de miel, ni sa grande soeur Honey, en pleine crise d’ado, ne se rendent compte que Summer est envahie par le stress. Le seul qui y prête attention, c’est son ami Alfie…

Mon Avis :

Un tome coup de coeur pour ma part avec Coeur Mandarine.
Je crois que c’est le plus dur et le plus bouleversant de tous ceux que j’ai lu pour le moment de la série des Filles au chocolat.
En effet, dans ce roman, on retrouve Summer, la jeune jumelle de Skye. qui ne rêve que d’une chose : être une danseuse étoile.  Lorsqu’on lui offre une audition pour intégrer l’une des prestigieuse école de danse, Summer va sombrer dans l’acharnement des répétitions, le stress, la paranoïa, et surtout sombrer dans l’anorexie. De là, on sent la détresse de cette jeune adolescente, qui se met des barrière quant à l’alimentation, ce qui va la mener à l’exclusion face à ses amies.  L’auteur a su si bien nous décrire les émotions de Summer, que l’on se met très vite dans la peau de cette jeune fille. Son histoire m’a bouleversée, j’en ai même versé une larmes. Un thème tellement d’actualité, qui touche non seulement les ados mais également les adultes. Un thème ou le phénomène de la société met l’accent sur le physique, où il faut avoir un corps mince,svelte avec les affiches publicitaires mettant en scène justement des femmes maigres etc (petite parenthèse lol ).  Summer  se dénigre, ne pensant « n’être qu’une moins que rien » avec la petite voix qui lui dis ce qu’il faut faire ou ne pas faire,. Des émotions si fortes que même lorsque certains essaye de l’aider, elle ne voit que trahison et jalousie. Puis malgré tout, elle va trouver de l’aide, un ami puis un amoureux sur qui elle va pouvoir compter et qui va l’aider a surmonter cette dure épreuve. D’ailleurs j’ai beaucoup aimé cette relation dans ce volet.

En parallèle de cette histoire, se déroule le tournage évoquer à la fin du tome 2 qui mêle une petite touche d’humour ce qui fait que l’on passe du rire aux larmes. Mais pour ma part, j’ai plus versé de larmes que rigolé.
Ici, la famille est moins présente ainsi que la fabrique de chocolat qui manque un peu. C’est ce qui faisait la gaité des autres tomes que l’on a pas  dans ce troisième volet.

Un roman riche en émotion qui se finit bien malgré tout et heureusement car sinon je crois que je n’aurais pas pu survivre.

Ma note : 9.5/10
Rien que de penser à « Coeur Mandarine » même après avoir refermé le livre, j’en suis encore toute retournée.

L’avis de ma partenaire Liz :
http://lizzoneimaginativeetlitteraire.blogspot.fr/2015/02/les-filles-au-chocolat-tome-3-coeur.html


Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *