Night school tome 5 fin de partie de CJ Daugherty


Une saison pour aimer, une saison pour mourir... A Cimmeria, la paranoïa a enfin cessé: la taupe a été débusquée, mais à quel prix ! Les pertes sont lourdes et les Nocturnes, un genou à terre, sont obligés de battre en retraite pour panser leurs plaies. Nathaniel a remporté la bataille, pourtant sa victoire a un goût amer et il ne semble pas décidé à porter le coup final, malgré la monnaie d'échange qu'il possède et les enjeux colossaux de cette guerre farouche. C'est désormais à Allie de garder la tête froide dans cette fin de partie où, plus que jamais, amour et pouvoir avancent main dans la main.


Night school est une sage que j’ai adoré pendant les 4 premiers tomes et je dois dire que le 5ème et dernier tome je l’attendais avec impatience, surtout sachant comment se finissait le tome 4!

Mais je dois dire que ce dernier tome fut pour moi une petite déception 🙁 Peut-être parce que au vu de la fin du 4 j’en attendais beaucoup de ce dernier opus et que je n’ai pas eu ce que j’attendais.

En effet, dans le tome 4 Carter est pris en otage par Nathaniel, on s’attend donc a pas mal d’action quat à la délivrance de celui-ci. En plus, ca tombe super mal car Allie venait tout juste de faire son choix.
J’ai trouvé que ce tome était quelque peu longuet, on s’attarde trop sur comment Allie et ses alliés vont délivrer Carter, comment ils vont battre Nathaniel. A chaque page on s’attend à du lourd mais au final ça ne vient pas. Certes on apprend beaucoup de choses sur Nathaniel, sur Isabel et d’autres personnages. Allie est plus sure d’elle, on la sent plus mature et elle est moins agaçante dans ce tome sachant qu’elle a fait son choix. Mais là ou elle est énervante c’est que parfois elle s’apitoie un peu trop sur son sort au lieu de se concentrer sur l’essentiel.

Il faut dire quand même que l’auteur malgré tout arrive a attiser notre curiosité et fait en sorte que je ne suis pas arriver à quitter mon bouquin sans en avoir le fin mot de l’histoire.
Au final l’action arrive dans les 100 dernières pages environs et c’est là que tout devient interessant ! Mais bon c’est dommage que sur 420 pages seule environ 100 sont prenantes. Puis quand j’ai refermé mon livre, j’étais perplexe car je me suis dis  » tout ça pour ça, c’est dommage suis décue je m’attendais à plus beaucoup plus ».

Malgré un avis assez mitigé j’ai quand même aimé me retrouvé à Cimmeria et retrouver tous les personnages que j’acais aimé dans les tomes précédents comme Sylvain, Isabel et tous les autres.

Night school restera tout de même une très bonne saga que je recommande de lire car l’écriture de l’auteure est géniale, elle sait nous mettre en haleine et faire en sorte que l’on veuille toujours en savoir davantage et avancer dans notre lecture.

Bien que ce tome 5 est une petite déception lisait cette saga qui en vaut le détour !


Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *