Nous succomber de Jasinda Wilder

Nous succomber (Succomber, Tome 2)


Neuf à partir de: EUR 7,30 En stock

Après avoir eu un coup de coeur pour « Te succomber » de Jasinda Wilder, ce fut également la même chose pour « Nous succomber ».

C’est avec joie que je me suis replonger dans l’univers New Adilult de l’auteure avec de nouveaux personnages : Jason et Becca. J’ai aimé retrouver Nell, Kile et Colton dans ce second tome même si ici ils ne sont que secondaires. Nous avons néanmoins un rappel des événements qui s’y sont déroulés avec la suite pour Jason et Becca

Ici dans « Nous succomber » c’est l’histoire de Jason qui après avoir été rejeté par Nell, celle dont il était amoureux depuis de nombreuses années, celle-ci lui recommande sa meilleure amie Rebecca alias « Becca » qui en pince pour lui depuis quelques années Leur premier rendez-vous va être quelques peu difficile car en effet Becca se sent comme la « cinquième roue » du carrosse, une issue de secours Mais celle-ci accepte tout de même ce rencart Puis au fil des pages, nos deux protagonistes vont apprendre à se connaître et à succomber aux charme de l’autre.

Mais leur histoire va être semée d’embuche car Becca est une jeune fille brillante, sérieuse et intelligente dont son père lui aspire un bel avenir et n’aprouve pas forcément sa relation avec Jason Dorsey. Celui-ci est un jeune homme sportif, attirant et bagarreur.

J’ai adoré cette histoire qui m’a fait vibrer du début à la fin. Je me suis beaucoup attachée à Becca et à Jason qui a deux deux se complètent dans leur différence. D’autant plus que Becca a un « handicap » elle bégaie surtout lorsqu’elle est angoissée, stressée. Ce léger problème l’a rend d’autant plus attachante qu’attirante. J’ai adoré son caractère, sa force de vivre et sa relation avec Jason est merveilleuse à souhait. Elle m’a fait rêver jusqu’au bout. Jason est quant à lui, un jeune homme attentionné, beau, musclé et attachant. Sous ses airs de gros dur se cache un coeur gros comme ça, mais surtout il cache un lourd secret. En effet, on apprend qu’il est battu par un père alcoolique et qu’il encaisse les coups sans rien dire. Grâce ou a cause de ce fâcheux épisode, Jason fait tout pour réussir et acquérir une vie meilleur afin d’échapper à ce père maltraitant. L’amour de Becca va le sauver et le rendre attendrissant.

Ce roman m’a fait passer par de nombreuses émotions : je suis passer du rire, à la tristesse, de la colère à la haine et de la joie à la tristesse. L’événement concernant Ben, le frère de Becca m’a bouleversée au plus haut point. Bien que c’était un personnage secondaire, j’avais beaucoup aimé frère bipolaire d’ou nous le voyons évoluer jusqu’à ce tragique événements.

Tout comme le tome précédent, la musique est très présente et c’est ce qui fait l’une des forces de ce roman qui le rend original.
Un roman époustouflant du début à la fin qui nous fait passer par un flot d’émotions qu’on ne maîtrise pas forcément. L’écriture de Jasinda Wilder est toujours aussi fluide, légère et addictive. Une fois qu’on a ouvert le roman, il nous est impossible de le refermer avant d’en avoir lu la fin.

J’ai tellement adoré ce livre que je n’ai pas pu m’empêcher de lire le tome 3 à sa suite.

Vraiment si vous aimer les histoires d’amours bien dosées je vous recommande fortement « Nous succomber ».


Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :, ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *