Trilogie Maudites de M.Zink

Titre : Maudites tome 1 : La Prophétie des Soeurs
Auteur : Michelle Zink
Édition : Hachette
Collection : Black Moon
Prix : 16.25
Pages : 348
Date de Sortie : 2009

Résumé : 



Amalia et Alice sont jumelles. Si elles se ressemblent trait pour trait, tout les sépare. Amalia est droite, douce et sensible, Alice perfide, égoïste et dure. Mais ces différences ne seraient rien sans une malédiction ancestrale qui condamne Amalia et Alice à se déchirer : la prophétie des Soeurs. L’une d’elle représente la porte sur le Mal et ses démons, l’autre est la Gardienne, bouclier de la Sagesse.



Mon Avis :




Un premier roman très introductif qui met en place l’histoire de deux sœurs jumelles confontrées à une malédiction et à une prophétie. Moi qui aime bien ce genre d’histoire qui change de ce que l’on peut lire jusqu’à présent et bien ici je n’ai pas été déçue du voyage.

De plus, le début de l’histoire nous mets direct dans l’ambiance du livre ou l’on assiste à l’enterrement du père de Amalia et Alice. Par la suite Amalia va découvrir une étrange marque sur son poignet, et va découvrir avec l’aide de son fiancé James qu’elle est lié à une prophétie ou deux sœurs jumelles sont liées et où l’une d’elle est la Porte qui libèrera Samaël et donc fera régner le chao sur Terre et l’autre La Gardienne qui empêchera à la Porte de s’ouvrir. On va découvrir un univers plutôt sombre et terrifiant avec certains mythes celtiques et biblique ce qui fait la force de ce roman.


De là, on va suivre la narration d’Amalia et de sa quête dans la prophétie et on va a apprendre pas mal sur celle-ci et leur rôle que chacune doit jouer.

L’histoire bien qu’un peut complexe au premier abord (certains passages j’ai dû les relire tellement je comprenais pas trop ), mais une fois rentrée dans l’histoire, on comprend mieux la prophétie et leur rôle., et on se laisse vite emportée par les aventures et les événements qui s’y passent.

Une histoire qui se déroule à une autre époque que la nôtre qui fait que l’histoire est intéressante et l’on sent bien la naïveté de l’héroïne car à certains passages on a envie de rentrer dans le livre et lui dire « non mais voyons c’était évident pourquoi tu ne l’a pas vu venir » peut-être est ce dû au fait que cela se passe au XIXè siècle. 

J’ai beaucoup aimé avoir la narration d’Amalia, avoir son ressenti, son opinion, mais je regrette que l’on n’est pas celui d’Alice qui aurait été un plus au livre je pense.


En tout cas, je ne regrette pas cette lecture qui a été un vrai plaisir de lire malgré les quelques difficultés de compréhension du début mais qui n’empêche pas d’être captivée par cette histoire.

Un roman introductif qui promet pour la suite des aventures.

Titre : Maudites tome 2 : La Gardienne de la Porte
Auteur : Michelle Zink
Édition : Hachette
Collection : Black Moon
Prix : 16.25€
Pages : 352
Date de Sortie :  Août 2010

Résumé : 

Lia sait désormais quel rôle elle doit jouer dans la prophétie des Sœurs. Contre toute attente, elle n’est pas la Gardienne. Elle est la Porte, vouée à s’ouvrir pour laisser les troupes du maléfique Samaël déferler sur Terre et provoquer le Chaos. Mais Lia refuse cette destinée cruelle. Elle part en quête des Clés qui, seules, pourront l’aider à en finir avec la prophétie. Malgré le danger, elle espère annuler la malédiction qu’elle incarne. Si Lia échoue, ce sera parce qu’elle a cédé à son rôle de Porte… ou qu’elle n’a pas survécu.

Mon Avis :

Un second tome vraiment passionnant et encore plus sombre et terrifiant que le premier. Une lecture à la limite du coup de cœur.




On débute le roman là où on l’avait laissait dans le tome 1 : l’enterrement de son petit frère Henry et la quête des Clés et des Pages manquantes. 

Amalia qui est la Porte va tout mettre en œuvre pour déjouer la prophétie et pour cela elle devra trouver les deux autres Clés Manquantes ainsi que les Pages pour enfin mettre un terme à la malédiction des Sœurs.

Ici, donc nous allons donc suivre ces aventures dans cette quête qui ne sera pas de tout repos, avec l’aide des amies Sonia et Luisa et de son fidèle domestique Edmund.

Un voyage où elle devra affronter bon nombre de dangers et de tentations de la part des Ames qui voudront tout faire afin qu’elle accomplisse son rôle de Porte. Elle va ainsi faire des découvertes et où elle devra se fier ou non. 

Sa rencontre avec Dimitri qui va devenir son petit ami est intéressante et importante vu le statut qu’il a au sein de l’histoire et il lui sera indispensable quant à la suite des événements. J’ai beaucoup aimé leur rencontre et les sentiments qui naissent entre eux qui sont très touchants, on ressent bien l’attirance qu’il y a entre eux, et grâce à lui elle pourra affronter bien des dangers et en connaitre un peu plus sur sa quête qu’elle doit mener.

L’histoire devient vraiment intéressante, beaucoup d’informations sont à retenir ce qui fait parfois que l’on a du mal à comprendre, et à suivre le fil des choses car il faut dire que c’est une histoire complexes mais comme toujours une fois bien dedans on a du mal à en sortir et on a envie de savoir ce qui va se passer, d’en apprendre toujours plus et savoir si elle va réussir ou non sa quête. 
Un roman ou l’on est vite happée dans l’histoire et ou les sentiments ont plus de place ici que dans le premier tome, ce qui fait peut être que j’ai plus aimé celui-ci que le premier. Parfois même on a encore plus envie de taper Amalia tellement les choses sont évidentes que celle-ci ne les voit pas venir, mais comment peut-on être aussi bête de ne pas le voir, c’est inadmissible. Un tome ou certaines choses sont prévisibles et d’autres où l’expression « les apparences sont trompeuses » est représentatif dans ce tome. 
La fin est proche mais éloignée en même temps au vu de tous ce qui s’y passe. On a qu’une hâte : savoir la fin qui promet d’être « mortelle » surtout au vu de comment ce finit ce second tome on reste sur notre fin.
Mon regret tout comme le tome un est ici plus flagrante est l’absence quasi totale d’Alice dans ce tome, en effet elle y fait deux apparitions sommaire au tout début ainsi que vers la fin et entre les deux nous n’avons rien. Et pour moi c’est vraiment une déception car avoir son point de vue aurait vraiment été un plus pour l’histoire et la compréhension de la malédiction de la prophétie des Sœurs.


Titre : Maudites tome 3 : Le Cercle de Feu
Auteur : Michelle Zink
Édition : Hachette
Collection : Black Moon
Prix : 16.25€
Pages : 352
Date de Sortie :  17 Août 2011



Résumé : 


Le temps presse et avec lui s’accroît la volonté de Lia de mettre fin à la prophétie. Poursuivant son voyage, Lia réalise qu’en plus de trouver les clés qui verrouilleront la Porte, elle doit chercher les pages manquantes du livre de son père. Même si elle se sent soutenue par Dimitri, son petit ami, elle a besoin de l’aide de sa soeur, Alice, ce qui impliquerait que celle-ci mette sa propre vie en danger. Alice s’y refuse. Elle possède James, l’ancien fiancé de Lia, et n’a pas l’intention de révéler à sa soeur quoi que ce soit concernant la prophétie. Car certains secrets ne sont pas destinés à être partagés sous peine de détruire ceux qui les détiennent.



Mon Avis :




Un troisième tome qui m’a captivée du début jusqu’à la fin. J’ai beaucoup aimé la quête de La Pierre et du Rite. On se pose énormément de questions et tout comme Lia on se méfie de chaque personnage même de ceux que l’on connaît déjà car les Âmes sont tellement manipulatrices et persuasives qu’on a du mal à faire confiance. 

D’ailleurs j’ai trouvé que dans ce tome la notion de confiance et de pardon est très présente. 

En effet, Sonia essaye de se faire pardonner sa trahison dont Lia à du mal à le lui donner mais lorsqu’elle-même va subir le sort des Ames cela va tout remettre en question pour elle.

Un autre sentiment qui prédomine aussi et dont j’ai beaucoup plus apprécié ici est l’amour entre Lia et Dimitri. Il se dégage une telle attirance entre eux, que l’on envie leur relation et malgré que cela se passe au XIXè Siècle, ils ont des gestes qui seraient intolérables à l’époque d’ailleurs eux même le savent mais l’amour est plus fort que tout. En tout cas, les sentiments que l’auteur nous décrit donne parfois des frissons tellement c’est touchant. On a envie d’être à la place de Lia en tout cas pour ma part J


De nouveaux personnages vont faire leur apparition et vont être essentiels quant à la suite des événements dont Brigid que j’ai cerné presque dès sa rencontre avec Lia. J’ai senti qu’elle avait un lien plus ou moins direct  avec la prophétie. Un personnage doux, sensible, qui prend soin de ses amies, et est une sorte de guide pour Lia, tout comme son père. Un personnage qui pardonne facilement, qu n’est pas tout rencunier, c’est un peu elle je trouve qui va tout remettre en question sur l’amitié de Lia et Sonia quant à sa trahison qui fait qu’lle va ou non lui pardonner.

Un personnage que j’ai beaucoup aimé ici, plus que dans les autres tomes (on ne le voyait pas beaucoup) c’est Gareth, le Guide qui va  mener Lia et ses amis dans chacunes de ses expéditions à travers les pays qu’ils doivent traverser. Mais il est aussi très protecteur, toujours prêt à défendre « Sa Dame », quitte à mettre sa vie en péril et on peut dire aussi que c’est un confident car il est très à l’écoute. Il est limite l’un de mes personnages secondaire préférés.

Autant dans les autres tomes j’aimais beaucoup Lia mais ici, j’ai encore plus aimé Alice surtout avec ce qui se passe à la fin cela m’a bouleversé, j’aurais jamais cru cela d’Alice, ou plutôt disons que l’on se doute dès la lecture du tome 1 ce que la fin va donner mais pas de cette façon là en tout cas. J’ai été tellement bouleversé que j’en ai pleuré. Le geste d’Alice est tout simplement…comment vous dire son geste sans vous en dévoiler de trop…. Un geste héroïque on va dire. En tout cas, les choses ne sont pas ce qu’elles sont dans ce livre, et ils ne faut surtout pas se fier aux apparences. 

J’ai regretté qu’Alice ne soit pas plus présente et développé dans les 3 tomes. Car on se rend compte que finalement elle joue un grand rôle dans la Prophétie pour ne pas dire le plus important.

L’ambiance de ce tome est plus sombre et énigmatique, et la fin devient de plus en plus oppressante.

Par contre la rencontre entre Lia et Samael j’ai beaucoup aimé, d’ailleurs j’ai été ravie de pouvoir enfin mettre un visage à ce fameux « Nom » que l’on connaissait depuis le tome 1 mais que l’on avait encore jamais vu.

Par contre j’ai trouvé que la fin la confrontation entre Lia, les Clés et Samael aurait pu être un peu plus développé, j’ai trouvé que ça allait super vite, j’aurai aimé que l’action dure plus longtemps, que l’on est plus de détails car ici l’auteur confronte les personnages et il se passe ce qui se passe et puis c’est tout. Dommage car l’action était plutôt bien ficelé mais pas assez à mon gout.

Sinon une trilogie que je conseille a tous de lire, et ne vous arrêtez pas aux choses qui peuvent vous paraitre compliqué au premier abord car une fois dans l’histoire tout se fixe bien et on est vite happée dans l’histoire.

Petite citation coup de cœur <3 :

« Le soleil est un guerrier qui se bat vaillamment contre les nuages plombés qui cherchent à le dévorer »


Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *