Une Nuit à New York de Rachel Cohn



Titre : Une Nuit à New York 
Auteur : Rachel Cohn & David Levithan
Édition : Hachette
Collection : Black Moon
Prix : 14.20€
Pages : 212
Date de Sortie : 4 mars 2009

Résumé :


Il y a trois semaines, deux jours et vingt-trois heures qu’elle m’a dit « c’est fini ».
 Et la voilà déjà avec un autre.
Ils s’approchent du comptoir. Il faut que j’agisse. Je me tourne vers une fille que je ne connais même pas, et je lâche :
– Tu veux bien être ma copine pendant les cinq prochaines minutes ?

Nick et Norah n’ont rien en commun. Sauf un premier baiser, censé durer cinq minutes. Et qui va se prolonger toute une nuit.
Une seule nuit ?



Mon Avis :



Une histoire que j’ai apprécié lire car ici on suit deux adolescents qui vont se rencontrer et vivre une histoire d’amour qui n’est censé durer que cinq minutes et qui va finir par durer une nuit entière.


Un livre qui se lit facilement et rapidement (je l’ai lu en 2h30 environ). Il ne faut pas s’attendre à un livre d’action mais plutôt un bon moyen de détente, sans prise de tête mais abordant tout de même des sujets qui touchent. En effet, nous sommes transportés dans l’univers de deux adolescents qui vont vivre une histoire d’amour d’une nuit en plein cœur de New York.

Ici nous sommes emportés dans le langage familier des deux jeunes d’où nous allons alterner leur point de vue, ce que j’ai beaucoup aimé (Je suis une fan des lectures avec différents point de vue). En effet, on peut percevoir la même scène mais selon le point de vue de l’un où l’autre (Nick/Norah) ou alors avoir la suite de l’histoire par la narration de Nick ou Norah.. D’ailleurs j’ai beaucoup aimé leur histoire, leur vécu et me suis souvent reconnue dans les différents thèmes que l’auteur évoque à travers ces deux adolescents (amour, amitié, trahison, sexe, alcool, drogue, confiance en soi et confiance des autres et pour finir l’homosexualité) qui par moment m’ont bien fait sourire ainsi que la musique qui pour Nick est le moyen de s’évader, de faire face à une situation ou alors une façon de séduire les filles . J’ai beaucoup aimé les références musicales mais n’étant pas bilingue j’aurai bien aimé avoir une traduction  car parfois je ne comprenais pas les allusions faites dû à mon piètre anglais.

En tout cas une agréable lecture et j’ai bien aimé la référence à un autre titre de livre :  « Grace à Tris, je passe « Une nuit d’Enfer au Paradis » 



Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Un commentaire