la vie est belle vue d’en haut de Mag Meld


Rêve ou réalité ? Pourquoi est-il si difficile de faire la part des choses ? Elle est blonde, elle est belle, jeune et sulfureuse ; elle va me faire chavirer sans même que je m’en rende compte. La cabane dans les arbres est son terrain de jeu favori et sa connaissance du corps humain sera son arme de guerre. Elle va me terrasser et monter à l’assaut de mes sens, de mes émotions, de mes fantasmes les plus inavouables. Mon mari participera aussi à cette fabuleuse expérience, nous deviendrons ses jouets. Finalement quand j’y pense, mon esprit est flou. N’était-ce qu’un rêve ? Est-elle magicienne ?


Merci aux Editions Evidences pour l’envoi de ce Service-Presse.

Je ne savais pas du tout a quoi m’attendre avec ce petit roman. C’est au fil de la lecture que j’ai compris que c’était un roman érotique (ça je le savais !) mais que c’était de l’érotique BDSM.

Oui en effet, au début npus suivons FIFI et Coco un couple d’un certain âge qui vont passer un week-end en amoureux dans un endroit quelque peu paumé, au calme et s’adonner aux plaisirs de l’amour. Mais leur petit week-end va être chamboulée par l’arrivée de Bébédicte et Aiman un couple peu ordinaire qui vont leur faire découvrir autre chose. Après une séance de Massage de Bénédicte, Coco va vivre une aventure qui va virer au cauchemar !! Mais est-ce la réalité ou un rêve pour elle ? En tout cas elle ne va pas s’en sortir indemne.

Un roman qui m’a un peu déroutée au début tant par les personnages de Bénédicte et de Aiman, ce couple un peu particulier et aux pratiques un peu spéciales également. Oui parce qu’ils pratique le BDSM. J’ai eu du mal à m’y faire mais au fil des pages, j’y ai pris goût car je voulais absolument savoir ce que Fifi et Coco allait s’en sortir car bien qu’au début ils sont quelques peu réticent, ceux-ci y prennent plaisir jusqu’à ce que ce jeu devienne de plus en plus malsain et que Coco le comprenne mais il est trop tard pour faire demi-tour.

L’écriture est fluide, l’auteur nous décrit bien les situation qu’on a pas de mal à s’imaginer les situations décrites.  C’est un style particulier qu’il faut aimer. Je ne connaissais pas à part un roman très connu en ce moment mais celui-ci est d’un autre niveau.
La fin est surprenante, je ne m’attendais pas du tout à cela, à une fin comme ça du moins et la on souffle car les dis dernières pages, on a le souffle coupé car on a peur pour notre personnage et au final on respire mieux, soulagé par ce dénouement. Et puis j’ai beaucoup aimé la référence au titre dont on comprend toute sa signification à la fin.

Un roman à conseiller aux amateurs de littérature érotique BDSM et à ceux qui veulent le découvrir.


Cet article vous a plus ? Partagez le !

Classés dans :,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *